Publié par : kimoki | 15 mars 2008

Universal Dolphin Translator

Ce jour-là, Malcolm allait d’un bon pas en descendant le chemin qui l’amenait vers la plage de Māhia, sur la côte est de l’Ile du Nord.

Nukutaurua, Māhia Peninsula
Nukutaurua, Péninsule de Māhia (c) TeAra – The Encyclopedy of New Zealand

En des temps anciens, ici vivait la belle Rongomaiwahine aux longs cheveux tressés. La renommée de sa beauté avait traversé plaines et rivières, montagnes et forêts. Parvenue jusqu’à Kahungunu, cette renommée avait poussé le héros à voyager longtemps, longtemps, pour connaître Rongomaiwahine, et il était arrivé en haut de cette colline. Face à lui, la mer.
Pour séduire son aimée, Kahungunu, le héros, avait plongé sous les vagues aussi longtemps que les grands cormorans qu’on appelait « karoro ».

En ces temps-là, et aussi loin que l’on remontât dans la mémoire des hommes maori, humains et cachalots vivaient en harmonie. La force donnée par l’esprit des eaux les protégeait. On disait alors que les collines allongées de Pāpāmoa représentaient une famille de cachalots (père, mère et leur petit) échoués là après avoir perdu leur route.

Malcolm pensait à tout cela, à ces légendes anciennes du pays, au vent qui battait la péninsule, aiguë comme une lame, et terrible piège. Que de fois n’avait-il pas lutté pour sauver les cétacés perdus et échoués sur la grève ? Oui, combien de fois ? et il le ferait à nouveau d’autres fois encore, il le savait déjà.

Comme s’il l’avait deviné à l’avance, c’était cette fois-ci une mère cachalot pygmée [Kogia breviceps] et son petit qui gisaient sur la plage, aux petites heures du matin. Un voisin était venu prévenir Malcolm.

Vite, venez ! deux cachalots pygmées encore ! il faut les remettre à la mer…

Stranded whales

Après plusieurs tentatives infructueuses, et plus d’une heure et demie d’efforts, la mère et le petit revenant s’échouer sur le banc de sable au lieu de s’éloigner de la côte, Malcolm et son équipe, épuisés, allaient abandonner.

C’est alors qu’ils ont vu s’approcher de la plage Moko.

Moko, le dauphin familier à qui l’on avait donné ce nom, qui jouait si souvent avec les plongeurs de la région. En quelques minutes, les cachalots se sont calmés, et la femelle dauphin, entrée en communication avec les deux cétacés perdus, les a guidés vers la haute et profonde mer.

Malcolm a raconté ensuite avec un grand sourire : Je ne parle ni cachalot ni dauphin, mais j’étais tellement heureux que je me suis jeté à l’eau tout habillé pour caresser Moko et la remercier !

  • Une histoire racontée par Blu Cypang le 15 mars 2008, inspirée par la chronique de Marc Kraveitz (France Culture, Les Matins, 14 mars 2008), qui donnait envie d’en savoir davantage.

Écholocation chez le dauphin Écholocation chez le dauphin

Sources : Dépêches Associated Press, Reuters, AFP et articles associés (CNN, TSR et particulièrement BBC). Rongomaiwahine et Kahungunu et Cétacés échoués (Te Ara Encyclopedia, en anglais). Images : Te Ara, Wikipedia

En savoir plus :

ReutersCNN AsiaBBC News

Publicités

Responses

  1. mais pourquoi l’histoire ne parle plus de Rongomaiwahine?

  2. Rongomaiwahine n’a rien à voir avec les cachalots sauvés de la mort, dont l’histoire est à l’origine de ce billet. C’est pour éviter de raconter comme partout « Deux baleines sauvées par un dauphin », chacun reprenant les dépêches sans y changer une virgule, que j’ai eu envie d’en raconter davantage et de situer ce fait divers insolite dans une perspective plus conteuse et plus imaginative, en parlant de la souveraine Rongomaiwahine et du héros Kahungunu, qui se connurent sur l’île de Māhia. Mais c’est là une autre histoire, à développer plus tard…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories