Publié par : kimoki | 9 avril 2008

Le Roi des Corbeaux ~ Lo Rei de las Agraulas

Bandeau Le Roi des Corbeaux (c) Florence Souvrain 2001

Lorsque la troisième fille de l’homme qu’était venu voir le Roi des corbeaux fut arrivée au château où elle devrait vivre désormais, son coeur était horriblement serré. Mais elle avait accepté d’épouser cette étrange créature et il n’était plus temps de revenir en arrière. Reine elle était désormais, et sa vie était différente, du tout au tout. Après avoir appris à connaître son époux, elle le perdit et devint, comme tant d’autres, « Celle qui partit en quête de l’époux disparu »…

La trame du conte
Le Roi des Corbeaux appartient au conte-type de l’époux-animal (AT 425) : maléfice infligé à un homme changé en animal ; demande faite au père de trois filles ; refus des deux aînées et acceptation de la plus jeune ; son mariage et son départ avec l’époux-animal ; vie lointaine ; solitude ; rencontre d’une lavandière et aide de la reine qui met fin à un sortilège ; violation de l’interdit (voir son époux sous son aspect nocturne) ; l’époux quitte le château, prisonnier de l’être malfaisant responsable de sa première métamorphose ; recherche de l’époux et épreuves de la reine ; aide de la lavandière (souliers de fer, besace, gourde, couteau d’or, chercher « l’herbe bleue, l’herbe qui chante nuit et jour, l’herbe bleue qui brise le fer » ; quête ; les loups blanc et noir gardiens du Roi des corbeaux ; délivrance et réunion des deux époux. (Aarne-Thompson 425 X / Delarue 87 / Swahn RF9)
Collecté par Jean-François Bladé, Le Roi des Corbeaux est un conte populaire de Gascogne. En voici le début, en langue d’oc :

Jo sabi un conte.
I avèva un còp un òme qu’èra verd coma l’èrba, e qu’avèva pas qu’un oelh au bèth miei deu front. Aqueth Òme verd demorava au bòrd deu bòsc de l’Arramèr, deguentz un vielh ostau. Dambe eth demoràvann tres hilhas ; l’ainada bèra coma lo jorn ; la caddèta mes bèra que l’ainada ; la darrèra, qu’avèva pas que dètz anns, mes bèra que las duas autas. »

Sources :
Jean-François Bladé. Contes de Gascogne. Collecte choisie et présentée par Françoise Morvan. Rennes, Éditions Ouest-France, 2004 (p. 263-290, version en français suivie du texte en gascon).
Jean-François Bladé. Contes populaires de la Gascogne : Countes de Gascounha. Version bilingue gascon-français. Pau, Princi Negue, 2002 (p. 16-33, les deux textes en vis-à-vis).
Des belles et des bêtes. Anthologie de fiancés animaux. Édition établie et postfacée par Fabienne Raphoz. Paris, José Corti, 2003 (p. 211-221). voir la présentation de l’ouvrage
Contes de la Gascogne : Le Roi des Corbeaux. Contes collectés par Jean-François Bladé, choisis et adaptés par Nathalie Daladier, illustrés par Alice Charbin. Paris, L’École des Loisirs, collection « Neuf ».

Edouard Manet, Le Corbeau, 1875

A la recherche d’un site disparu
Comme la jeune femme du conte, il nous a fallu, après avoir découvert et visité quelques fois en 2005 le site auquel est emprunté le bandeau en tête de ce billet, se résoudre à le voir disparaître… Il s’agit d’un site interactif qui se présente ainsi sur le web entre mai 2001 et fin 2005 : « Le Roi des Corbeaux est un conte destiné aux enfants, écrit, dessiné et animé par Florence Souvrain. »

Les interrogations par moteurs de recherche interposés donnent toutes (vous pouvez faire le test) la réponse irrémédiablement désespérante : « Erreur 404 » et toutes ses variantes. Alors chaussons nos souliers de fer, enfonçons-nous dans la forêt webophage et oublieuse, et cherchons des traces. Il en existe.

Le site créé par Florence Souvrain est apparu sur le web sous plusieurs URL :
http://flosou.club.fr/leroidescorbeaux/
http://perso.club-internet.fr/flosou/leroidescorbeaux/
http://www.loveonthebeach.com/leroidescorbeaux/
La dernière adresse apparaît comme la plus pérenne, jusqu’à la fermeture du site.

Florence Souvrain Page personnelle « jeunes illustrateurs » sur le site ricochet-jeunes.org Florence Souvrain reproduisant cinq pages illustrées du site Le Roi des Corbeaux

Revue de citations web témoins
Rappel : les liens vers les pages du conte illustré sont aujourd’hui tous cassés, seuls les commentaires, souvent enthousiastes, témoignent de l’intérêt trouvé à ce projet inventif, en animation Flash.

  • 2001 Répertoire Francité > Culture et société > Enfants [2001-11-09] sous l’intitulé « conte pour enfants »
  • 2005 Lycée français René Cassin, Oslo : Histoires, contes et romans en ligne [2005-01-04], sous l’intitulé « Un conte illustré et animé… »

Dans le grenier du web
Ensuite, on a recours aux immenses serveurs où de grands moissonneurs robotisés archivent depuis 1996 de multiples pages de notre toile mondiale : InternetArchive

Le site Le Roi des Corbeaux est là, en morceaux, comme un automate désossé. Un mécanimestre patient pourrait sans doute restaurer chaque page. Pour donner envie, pour rappeler peut-être la créatrice, voici quelques morceaux, tous sont © Florence Souvrain ! Puisse ce billet lui parvenir dans son île lointaine…

Le Roi des Corbeaux, conte écrit et illustré par Florence Souvrain

    dans le château, une énorme chouette(c) Florence Souvrain

Ludmilla à la chandelle(c) Florence Souvrain(c) Florence Souvrain

Sources des images : © Florence Souvrain (via l’archive de son site web) – Édouard Manet, illustration pour Le Corbeau, d’Edgar Allan Poe, 1875.

Publicités

Responses

  1. Si quelqu’un(e) a des nouvelles, n’hésitez pas à laisser un commentaire. Quelques recherches aboutissent sur la présente page, mais les internautes repartent aussi silencieusement…

  2. […] Des histoires-fleuves  d’une heure et plus, extrêmement riches en symboles.  Ethain, Le roi des Corbeaux, une version celtique magnifique des « Frères changés en cygnes » où l’héroïne ne […]

  3. Bonjour Jean-Sébastien et merci pour le lien ! Belles racontées et belles découvertes encore…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories