Publié par : kimoki | 24 décembre 2008

La jeune géante endormie

Après être née de sa mère la Terre, la jeune géante avait marché, longtemps, longtemps. Là, arrivée au bout de la mer, c’est là qu’elle s’était lavée, inondant avec bonheur sous ses pieds le promontoire basaltique.

Chaussée des géants, Antrim, Irlande

Puis lentement, lasse de soleil, elle avait massé ses pieds sur les rondeurs des collines, les gratouillant sur les bosquets, tout en cherchant dans les prairies parfumées où allonger son grand corps nu. Son sommeil avait duré si longtemps que ni jours ni nuits n’eussent pu le compter.

Slievenamon, Irlande

Depuis tout ce temps, sa bouche était devenue lac, ses yeux clos deux combes jumelles. Seules les étoiles savaient les formes primitives de ces vallées et montagnes vertes. Dans la grotte sombre dont les anciens connaissent le chemin, on racontera toujours l’histoire de la géante endormie.

  • une histoire écrite par Blu Cypang, la nuit du 24 décembre 2008.

daniel-tremblay-rose-lune-1985

Source des images : Giant’s Causeway, ph. by Sitamon — Slievenamon, ph. by Trounce (Wikimedia Commons) — © Daniel Tremblay, Rose Lune, 1985 – Ludwig Museum im Deutschherrenhaus, Cologne, photo A. Morain

Publicités

Responses

  1. Je n’ai pas encore lu ton billet… juste en passant pour te souhaiter une bonne fin d’année!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories