Publié par : kimoki | 9 décembre 2009

Le Dormeur éveillé

La Compagnie Blin de marionnettes à fils joue actuellement Le Dormeur éveillé, un conte des Mille et une nuits.

L’Orient de fantaisie y est particulièrement réjouissant, mêlant l’humour à une histoire à rebondissements. Tout au long du spectacle, on se régale à voir apparaître et disparaître personnages et décors. Des dizaines de marionnettes sont actionnées par trois manipulateurs. Les changements de décor se font à vue. La scène nocturne de la troisième partie y est très réussie et très poétique, avec l’apparition progressive des étoiles et du ciel nocturne. À la fin du spectacle, les enfants peuvent s’approcher des coulisses pour découvrir l’envers du théâtre.

Le thème, assez dramatique, d’un personnage arraché brutalement à son environnement familier pour être plongé dans un monde complètement étranger, au point qu’il se demande s’il rêve ou s’il est éveillé, se retrouve aussi dans la pièce La vida es sueño de Calderón de La Barca, et dans un autre registre, dans A Midsummer’s night dream, de Shakespeare, principalement dans la scène entre Bottom et Titania.

Le théâtre de marionnettes à fils créé par André Blin en 1934 est installé, pendant les travaux en cours du théâtre de Montrouge, dans la salle provisoire de La Distillerie.

En savoir plus : Compagnie Blin

Source images © Compagnie Blin / Johann Heinrich Füssli, Titania et Bottom à la tête d’âne, 1793/94, Kunsthaus Zürich

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories