Publié par : kimoki | 26 octobre 2010

Ouragan ou osselets

Ouragan ou osselets ?

Oskar oscille aussitôt, hors-çà hors-là, oubliant hôtelière opiniâtre, oreilles ostensiblement obstruées.

Oriflamme occultée, aubaine aurifère obstinément obturée.

Obole oiseuse ! Outrecuidance. Autarcique augure ôte oripeaux olivâtres.

Or,  Ossip, obtus, obséquieux… horrifié, hausse haut ordures ossifiées.

  • une histoire empêchée écrite par Blu Cypang le 26 octobre 2010, en tautophonème, variante du tautogramme.

Source image : Olaus Magnus, Histoire des pays septentrionaux

Publicités
Publié par : kimoki | 24 septembre 2010

Tandem jeunesse 8 et le thème…

Lors de chaque lancement annuel du projet collectif de littérature de jeunesse, d’abord Ricochet puis Tandem jeunesse, le recueil des idées de sujets est un grand moment de fantaisie débridée, d’individualisme et de diplomatie, parfois oscillant entre le dialogue de sourds et la coupe de cheveux en quatre, pour finir par se stabiliser autour d’un « intitulé » qui s’impose, à la joie de certains, au grand dam d’autres et finalement pris avec philosophie par la plupart des paricipants au projet.

Cette année, les palettes graphiques, les crayons, les pinceaux s’activent, sans parler des neurones. Il s’agit — pour l’instant — de plancher sur « Personnages imaginaires = ami imaginaire, fées, sorcières, elfes, monstres… »
Rappelons tout simplement : Imaginaire, employé comme adjectif, signifie :

Créé par l’imagination, qui n’a d’existence que dans l’imagination (Trésor de la langue française)

Des chimères aux cyborgs, des animaux fabuleux aux amis rêvés, aux consolateurs d’un deuil ou d’une séparation, le champ est vaste. Bonne pêche dans tous les recoins de votre fabrique, contrée ou grenier, spécialement sollicités et explorés, amis/es créateurs d’images !

Otoroshi

Publié par : kimoki | 11 juillet 2010

Sur les rangs, bientôt le Projet 8 de Tandem jeunesse

Faisant un tour sur le forum de Tandem Jeunesse, j’apprends que le Projet 8 sera lancé au mois d’août : inscriptions, détails, tout à suivre à ce moment-là. Préparez-vous ! c’est une excellente idée de lancer le projet pendant la période estivale, les idées pourront germer et les choses se mettre en place sans stress…
À très bientôt pour de nouvelles rencontres.

Et voici déjà le tout nouveau blog de Tandem Jeunesse !

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez visiter les sites des trois précédents projets :

Tandem 7Projet 6Projet 5
et lisez donc ici les Histoires partagées de Blu Cypang, qui y a participé plusieurs fois.

Tandem jeunesse rassemble chaque année sur un projet commun des auteurs et illustrateurs jeunesse prêts à collaborer pour créer des albums ou livres illustrés, autour d’un ou plusieurs thèmes choisis ensemble. Le calendrier, les règles du jeu, les consignes sont définis collectivement. Le projet se déroule sur six mois environ. Pensez déjà à des thèmes à partager.

Quant à moi, je plante déjà quelques graines :

– ailleurs
– jardins
– de toutes les couleurs

Qu’en pensez-vous ? Au Salon de Montreuil cette année, l’accroche est autour des « princes et princesses ». N’hésitez pas à donner déjà votre avis et discuter en commentaire.

Publié par : kimoki | 4 juillet 2010

Le roi des papillons et ses variantes

Ce roi des papillons qui se taille la barbe et se coupe le menton… vous savez ? et comment s’appelle-t-il ?

Pimpanicaille !

Ah, c’est ce que vous croyez ! je le croyais aussi, et vous en ai donné une version raffinée dans ce billet-là. Mais s’il a une barbe, elle est peut-être très fournie, et Longue Barbe doit se couper, s’entailler — par inadvertance — pour que le papillon qui est en lui s’échappe, s’envole et redevienne le roi des papillons… J’ai envie de le croire.

Et d’ailleurs, Pimpanicaille a plein de noms différents. Les voilà, tous à la suite :

– Pimpanicaille
– Pimpan Nicaye
– Pan panicaille
– Pin pa ni caille
– Pinpanikaille
– Pinpin Nicaille
– Papa Nitar
– Quinqui quincaille
– Pimpenicaille
– Pinpanicaille
– Perpendicaille
– Pinpipinpène
– Pin pin ricaille
– Pom’ pi pom’ pette
– Caille sur caille
– Paimpanicail
– Panipaille
– Tinti tintaille
– Conqui conquaille
– Pimponicaille
– Incoquicaille
– Qui quincaille ?
– Pain paille ricaille
– Pimperroquet
– Pim perroquet

Ce sont là toutes variantes de cette comptine enfantine recensées par Conrad Laforte, sous le n° d’ordre D-348, dans le tome 5 de son ouvrage Le Catalogue de la chanson folklorique française : Chansons brèves, les enfantines. Nouvelle édition en 1987, Québec, Presses de l’Université Laval, 1987, p. 379-382.

Et même, certains disent « Nabuchodonosor, roi de Babylone… » etc. Alors, à vous de chanter, fous à tête de papillon, comme lui, comme moi.

—-

Source des images : Extrait de Rimes et jeux de l’enfance (Eugène Rolland, p. 252) / Arthur Rackham (détail) / Claude Gillot (détail) et educol.net

Publié par : kimoki | 28 mars 2010

Kitty Crowther : Astrid Lindgren Memorial Award 2010

Quelle belle nouvelle ! Kitty Crowther vient d’être désignée pour recevoir le Prix 2010 à la mémoire d’Astrid Lindgren ou Astrid Lindgren Memorial Award. Il lui sera remis officiellement à Stockholm le 1er juin prochain.

ALMA 2010 - Kitty Crowther

Il faudra revenir sur cet événement et reparler ici de cette reine des histoires profondes, sensibles, de cette grande éveilleuse des imaginaires. Davantage d’adultes devraient lire et rencontrer ses livres !

Quelques liens en attendant : Communiqué de l’ambassade de Suède à Bruxelles – En savoir plus sur Kitty CrowtherBibliographieQuelques images… et le merveilleux écho d’une rencontre organisée à La Joie par les livres en 2007.

Entretien (audio) avec Kitty Crowther, après l’annonce du prix ALMA, sur SVT

Source de l’image : © Astrid Lindgren Memorial Award

Journée mondiale du conte entre le 20 et le 21 mars prochain ! Alors, c’est sûr, on n’aura pas assez d’oreilles pour suivre toutes les racontées prévues à ce moment-là… Le thème cette année est : « ombres et lumières » et la belle affiche donne envie de suivre son imaginaire et de développer.

Ombre et lumière, mais aussi noir et blanc, soleil et nuit, ombres chinoises, histoires susurrées ou clamées.

C’est aussi le cadre formel indispensable qui fait l’ossature du conte, d’où se déploient lieux, atmosphères, situations. Les personnages, archétypes plats transmis par les livres, s’animent comme des marionnettes dans la voix du conteur, se remplissent et font résonner des mémoires enfouies, effleurent des cicatrices, appuient sur des douleurs. Écouter ces voix, s’offrir tous les voyages…

Publié par : kimoki | 23 février 2010

Tandem jeunesse : Abécédaire, d’Anna à Zoé

D’Anna à Zoé, en passant par Doudou, François, Lise, Omar, Rebecca, Vincent ou Yasmina, voyelles et consonnes dansent, virevoltent, se contorsionnent et entraînent des scènes compotées d’humour et de fantaisie, pour un abécédaire rieur et tendre…

Grâce à ma complice Mimizonzon, voici dévoilé en temps et en heure, parmi les multiples autres projets du Tandem jeunesse 7, l’Abécédaire d’Anna à Zoé, que je vous invite à découvrir (dévorer ?) ici même !

Publié par : kimoki | 23 février 2010

Tandem jeunesse : Arthur graine d’aventurier

Voulez-vous suivre Arthur dans ses aventures ? Admirer quelqu’un de plus grand, être inspiré par ses actions, sa manière de vivre, voilà ce qui touche profondément ce garçon et peut-être trace sa voie future…

Le projet mené en tandem avec Marie-Noëlle Reniero vient d’être dévoilé avec toutes les réalisations du Tandem Jeunesse (Projet 7 Ricochet). Plein de belles choses à découvrir !

Pour découvrir Arthur, graine d’aventurier, c’est ici : klikklik !

Publié par : kimoki | 1 janvier 2010

Belle année baroque, conteuse et lunaire

wet pine branches, Dalarna, Sweden


Je vous souhaite une belle année qui pourrait être, au choix, ou plutôt, tout à la fois :
baroque, avec vigoureuse irrégularité et splendide démesure, et néanmoins rigoureuse comme une fugue de Bach
conteuse, avec ce lumineux retour à l’oralité que les trésors anciens appellent et la confiance qu’ils font naître autant chez l’orateur que chez l’auditeur
lunaire, poétique, dessinée, faite de croissants et de plénitude, inquiétante et splendide…

La vie quoi, à toi de voir…

Source image : CC par Vilseskogen, sur Flickr, 2009.

Publié par : kimoki | 9 décembre 2009

Le Dormeur éveillé

La Compagnie Blin de marionnettes à fils joue actuellement Le Dormeur éveillé, un conte des Mille et une nuits.

L’Orient de fantaisie y est particulièrement réjouissant, mêlant l’humour à une histoire à rebondissements. Tout au long du spectacle, on se régale à voir apparaître et disparaître personnages et décors. Des dizaines de marionnettes sont actionnées par trois manipulateurs. Les changements de décor se font à vue. La scène nocturne de la troisième partie y est très réussie et très poétique, avec l’apparition progressive des étoiles et du ciel nocturne. À la fin du spectacle, les enfants peuvent s’approcher des coulisses pour découvrir l’envers du théâtre.

Le thème, assez dramatique, d’un personnage arraché brutalement à son environnement familier pour être plongé dans un monde complètement étranger, au point qu’il se demande s’il rêve ou s’il est éveillé, se retrouve aussi dans la pièce La vida es sueño de Calderón de La Barca, et dans un autre registre, dans A Midsummer’s night dream, de Shakespeare, principalement dans la scène entre Bottom et Titania.

Le théâtre de marionnettes à fils créé par André Blin en 1934 est installé, pendant les travaux en cours du théâtre de Montrouge, dans la salle provisoire de La Distillerie.

En savoir plus : Compagnie Blin

Source images © Compagnie Blin / Johann Heinrich Füssli, Titania et Bottom à la tête d’âne, 1793/94, Kunsthaus Zürich

« Newer Posts - Older Posts »

Catégories